Cuisine·Mon journal

Les bonnes combinaisons alimentaires

Dans l’article sur une cuisine saine et naturelle, je vous disais que je base beaucoup mon alimentation sur le livre de Pascale Naessens, je continue donc mon exploration pour vous!

Un constat est que nous mangeons souvent n’importe quoi n’importe comment, le tout mis ensemble dans notre assiette. Pour vous rendre compte de ce que je veux dire, je vous propose un petit menu et je vous laisse vous concentré dessus:

En entrée des scampis en sauce suivit d’un steak au poivre avec des frites. On complète par un plateau de fromages , avec quelques raisins et du pain. Bien sûr pour le désert, un moelleux au chocolat.

Je ne connais personne qui se sente « bien » après avoir manger cela! On se sent lourd, presque nauséeux et pour cause: notre appareil digestif n’est pas adapté pour assimiler tous ces aliments ensembles!

Aujourd’hui nous vivons dans l’abondance, mais ce n’étais pas le cas avant. L’homme était un chasseur, un cultivateur qui se nourrissait uniquement de ce qu’il avait sous la main. Cela se limitait souvent à un seul type d’aliment par repas, alors que notre supermarché regorge de denrées en tous genres. Si nos habitudes alimentaires ont bien changé, notre appareil digestif lui, est resté le même. Dès lors, si nous voulons manger (et digérer!) sainement, en respectant notre corps, il faut suivre quelques règles.

La plus importante est de ne pas mélanger les hydrates de carbones avec les protéines!

Chaque type d’aliments à besoin d’enzymes spécifiques pour être assimilé. Raison pour laquelle si je mange trop d’aliments de familles différentes en même temps, les signaux envoyés à mon organisme sont complètement perturbés! Quand on cuisine, restons simple: si j’ai envie de poisson, je l’accompagne de légumes. Idem pour un morceau de viande ou du fromage. Et comme un petit schéma vaut mieux qu’un long discours, voici la base de mon alimentation aujourd’hui:

Graphique alimentation
Photo: Thestylishworkingmom

Pour mettre cette méthode en pratique depuis un peu plus de deux mois, je vous assure que les bienfaits sont immédiats. D’un point de vue purement médical, les minéraux et vitamines sont assimilés correctement. Physiquement, vous n’aurez plus cette sensation de fatigue, plus d’estomac lourd, plus de ventre distendu. Au contraire, on se sent léger et en forme, et donc plein d’énergie!

Xoxo

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les bonnes combinaisons alimentaires »

  1. Depuis que tu parles de ce livre, je suis intriguée, mais je ne parle pratiquement pas néerlandais donc merci beaucoup d’en avoir traduit les essentiels 🙂

    J’ai une petite question par rapport à ton schéma concernant les fruits, elle en parle peut-être dans son livre d’ailleurs: est-ce que du coup les fruits en dessert c’est à éviter ?

    1. Bonour Lowett,

      merci pour ton commentaire et bonne nouvelle, le livre va bientôt sortir en français! Je pense que pas mal de gens vont se jeter dessus 🙂
      Pour ce qui est des fruits, personnellement, je les mange au petit-déjeuné. Pascale Naessens aussi d’ailleurs. Maintenant les manger au désert, j’évite. Martine Fallon qui est la reine du la cuisine énergie, explique que les fruits se digèrent au niveau de l’intestin, donc « plus loin » que les protéines (digérées au niveau de l’estomac) et que les glucides (prédigérés dans l’œsophage). Donc en attendant leur tour, les fruits fermentent et donc, on gonfle.
      J’espère que j’ai pu t’éclairer un peu! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s